14182620916

Optimisation SEO

SEOOptimisation SEO

Fév

25

Optimisation SEO

7 techniques d’optimisation SEO méconnues ou peu utilisées

L’optimisation pour les moteurs recherche est un travail de longue haleine et continu. Il faut constamment tenter d’améliorer ou maintenir notre positionnement qu’on soit déjà au sommet ou une entreprise en quête de visibilité. Avec l’essor des affaires électroniques et l’augmentation de la publicité dans les moteurs de recherche, avoir un site naturellement bien classé dans les moteurs de recherche est devenu un enjeu économique important pour les entreprises.

Voici donc 7 techniques méconnues d’optimisation :

1. Sécurisez votre site Web

Google améliore le référencement des sites en HTTPS, c’est une annonce faite le mercredi 6 août 2014 dans son blog dédié aux webmestres. On nous explique que la sécurisation de notre site, améliorera directement notre référencement. Outre le fait d’améliorer le positionnement, le HTTPS affiché dans l’URL du résultat de recherche peut ajouter de la crédibilité. Voici un exemple :

SEO-HTTPS-GOOGLE

2. Vidéo et Image : 2 types de médias non négligeables dans le SEO

Pour améliorer son référencement, il faut se battre sur tous les fronts et pas seulement sur celui du contenu texte. Les vidéos et autres images représentent aujourd’hui une source de trafic non négligeable, il faut s’y intéresser dans une stratégie SEO. Les gens consomment plus que jamais de la vidéo que cela soit sur YouTube ou sur d’autres plateformes. Google Image Search obtient de plus en plus d’adeptes chaque jour, justifiant ainsi le temps investi sur l’optimisation de vos images.

Comment fait-on? Essentiellement lors du choix de nom du fichier, Google vous permet d’utiliser jusqu’à 3 mots, de préférence séparés par des tirets. À titre d’exemple, dans le cas de l’image utilisée dans le 1er point cet article, nous allons choisir comme nom de fichier : HTTPS-GOOGLE-3CWeb.jpeg. Bien entendu, il ne faut pas oublier la balise ALT ou texte alternatif qui est très important pour les robots de Google. En voici un exemple :

Pour plus d’information, nous vous suggérons la lecture de l’article de Jim Yu.

3. Crée un sitemap d’images

Tout bon spécialiste du SEO comprend l’importance d’avoir un sitemap, c’est sensiblement la même chose avec les images. Actuellement, très peu de sites Web s’en servent ce qui fait en sorte de vous offrir un avantage sur vos concurrents. Nous constatons de plus en plus que des visiteurs sur nos sites Web proviennent de Google Image Search et qui parcourent nos sites Web et consomment de l’information. L’optimisation des images d’une part, la création d’un site map d’images d’autre part peuvent s’avérer très payantes comme stratégie.

Pour plus d’information sur le sitemap d’image voici la section d’aide de Google.

4. Examiner fréquemment la provenance de votre trafic et les liens de sites référents

Nous pouvons tous être victimes d’une attaque de type Negative SEO. Cette attaque peut faire beaucoup de dommages. Une des techniques est l’utilisation de backlinks toxiques. On inonde notre site de liens peu pertinents et surtout douteux. Google peut percevoir ça comme du spamm et pénaliser le site Web. Surveiller constamment votre trafic ainsi que les liens entrants. N’hésitez pas à écrire aux concernés pour leur demander de retirer votre site de leur annuaire par exemple ou page Web, outre que vous pouvez désavouer les liens via une démarche dans Google outils pour les webmasters.

5. Créer des URL avec mots clés spécifiques

Google considère toujours le domaine dans son algorithme de classement. En plus de l’ancienneté, la présence de mots clés dans le nom de domaine peut apporter un plus toutefois il faut savoir qu’un EMD (Exact Match Domain est un nom de domaine qui répond exactement à une requête) pourrait être pénalisant. Assurez-vous que votre choix soit cohérent avec votre activité si vous décidez d’utiliser un mot clé et non le nom de votre entreprise. Il est clair que le domaine n’est pas le critère déterminant chez Google, toutefois si il est explicite… on saura tout de suite que fait l’entreprise!

6. Parsemer vos principaux mots clés à travers tout votre site

Vos mots clés principaux donc directement liés à votre activité doivent se retrouver un peu partout sur votre site et non sur une seule page. Si le principe de l’optimisation de chaque page du site pour une requête reste d’actualité et même immuable, rien ne nous empêche de répéter les principaux mots clés dans l’ensemble des pages tout en respectant la cohérence lexicale de notre site Web.

7. Optimisez et faites connaitre vos profils sociaux dans le Knowledge Graph

Google semble permettre d’afficher des pictogrammes menant vers vos profils sociaux dans le Knowledge Graph… du moins pour les grandes marques pour le moment. Rien ne vous empêche d’essayer d’en faire de même sans garantie d’affichage pour le moment. La démarche est bien expliquée par Google.